Résultats du sondage mené en décembre

 

En décembre 2020, nos intervenant.e.s en persévérance scolaire (IPS) ont mené un sondage afin d’évaluer les besoins des jeunes et orienter nos actions.  De plus, cela nous a permis de confirmer quelques-unes des conséquences vécues en milieu scolaire en temps de pandémie.

Plus de 250 élèves de trois écoles secondaires ont répondu à un sondage ou participé à des groupes de discussion. Ces actions ont été menées auprès d’élèves du deuxième cycle du secondaire qui fréquentent des écoles situées dans l’Est et le Cœur-de-l’Ile de Montréal.  Ce n’est un secret pour personne: la motivation est en chute libre et l’isolement est de plus en plus néfaste pour leur santé mentale. La lutte contre le décrochage scolaire n’aura jamais été aussi importante qu’en ce moment.

En effet, les résultats de notre démarche ont montré que 37% des jeunes ont un niveau de motivation allant de faible à très faible et que 41% des élèves vivent plus d’anxiété avec les cours en ligne. On remarque aussi que la période, déjà très stressante du choix d’un programme pour le Cégep, l’est d’autant plus cette année.  En effet, le stress relié à l’obtention de bonnes notes pour accéder aux programmes contingentés ou pour être accepté dans un Cégep en particulier semble être assez répandu.

 

«J’ai de la difficulté à suivre les cours en ligne et j’ai peur que cela affecte mes résultats scolaires et mon entrée au cégep. »

 

« Je pense que mon anxiété provient entre autres de mes résultats scolaires, car je sais que ceux-ci sont importants pour l’admission au cégep et, dû à mon stress, je n’arrive pas à obtenir les notes que je désire avoir .»

 

D’autres facteurs ont aussi été soulignés par les élèves, dont la surcharge de travail lors des jours de classe et la démotivation emmenée par les cours en ligne; l’omniprésence de la famille à la maison; le manque d’activité sociale et de contacts avec les amis, etc.

 

« La surcharge de travail très élevée des examens constants en ayant la moitié moins de cours en présentiel alors qu’ils sont beaucoup plus fonctionnels que les cours virtuels ».

 

« Mes deux parents sont toujours là puisqu’ils travaillent à la maison due à la Covid. Je n’ai jamais de temps seul et leur présence m’étouffe. »

 

« Je n’ai pas de bureau chez moi et je m’entends plus ou moins bien avec ma mère. Je n’arrive pas à me concentrer et j’ai beaucoup de difficulté avec le un jour sur deux [à la maison] ».

 

À la demande des jeunes, nous mettons actuellement en place :

  • Des ateliers de gestion du stress en classe;
  • L’ouverture de la bibliothèque scolaire durant l’heure de dîner et après l’école pour que les jeunes puissent venir travailler;
  • Des activités de motivation ponctuelles : journée couleur, journée musicale, etc.;
  • Des outils pour aider les jeunes à mieux s’organiser, se fixer des objectifs et bien gérer leur horaire.

 

De plus, depuis de l’année scolaire 2020-2021, les ateliers Dé-stresse et progresse du Centre de recherche sur le stress humain ont été offerts à plus de 430 jeunes par notre équipe d’intervenant.e.s en persévérance solaire du programme Option et nous planifions actuellement la réalisation des ateliers Mieux vivre avec soi développés par Perspectives Jeunesse en collaboration avec Pact de rue durant l’année scolaire 2017-2018.  Ces ateliers ont pour objectifs d’aider les jeunes qui mentionnent vivre des difficultés reliées à l’anxiété.  Notre programme Option a été implanté dans quatre nouvelles écoles depuis le mois de novembre pour un total de 10 écoles partenaires.  Finalement, nous avons créé un poste d’intervention en prévention de l’anxiété devant l’augmentation du stress vécu par les élèves.

 

Perspectives Jeunesse souhaite vous rappeler qu’il est important d’écouter les jeunes et de sensibiliser votre entourage aux défis que pose la pandémie sur la réussite éducative et la persévérance.  Dans chaque geste posé, que ce soit un mot d’encouragement à un.e élève ou à un.e enseignant.e que vous connaissez, lorsque vous sensibilisez un.e proche à la résilience dont font preuve les jeunes et le personnel scolaire ou en parlant de la campagne de parrainage de Perspectives Jeunesse à votre réseau, vous faites partie de la réussite éducative et sociale des élèves.

 

Menu